Les lacunes constatées tant au niveau de l'organisation, du fonctionnement, des méthodes et des procédures de travail au sein de l'Administration Publique ont conduit à la mise en œuvre de la Réforme Globale de l'Administration Publique (RGAP) et traduit ainsi la justesse de la perception par le Gouvernement de la nécessité d'introduire les préoccupations d'efficacité et d'efficience dans la Fonction Publique.

Dans le même sens et tenant compte de la particularité des attributions du MJFIP, les autorités du département ont pris l'engagement d'aller vers la Gestion Axée sur les Résultats. C'est pour marquer cette volonté que le MJFIP a énoncé sa vision qui est de : «Construire une administration moderne, vertueuse, efficace et équitable au service de l'engagement citoyen, de la formation et l'insertion professionnelles de la jeunesse». Cette vision trace la voie du changement par la transformation des facteurs d'inefficacité qui caractérisent l'administration publique Burkinabé dans son ensemble.

Des valeurs cardinales soutiennent cette vision et sont mises en relief à travers les mots clés suivants :

  • Modernisation, elle renvoi à la transformation de l'organisation, du fonctionnement, des méthodes et des procédures de travail, à l'utilisation de procédures normées pour être plus efficace. Elle se rapporte également à l'innovation à travers l'examen périodique des façons de faire et de penser afin d'accroître notre impact sur nos cibles ;
  • Vertu, il s'agit de l'intégrité, de la tolérance zéro pour la corruption, de la fiabilité des informations, du respect de la parole donnée, de l'honnêteté et de la sincérité. Elle prend en compte les exigences de transparence par l'explication des décisions, le respect des délais de diffusion des règles au public et à la diffusion des données de capitalisation ;
  • Efficacité, elle renvoi au professionnalisme, à la prestation de services de qualité, au respect des délais de prestation, à la réactivité et à la rigueur ;
  • Equité, elle interpelle sur la nécessité de cultiver les vertus de justice, d'entraide, de cordialité, d'unité permettant un plein épanouissement de l'agent dans son milieu de travail.

Ce sont ces valeurs qui doivent guider l'action quotidienne de chacun et de tous dans l'accomplissement des missions pour une valeur ajoutée dans l'atteinte des objectifs du département. Le dispositif de suivi-évaluation doit permettre donc de mesurer la valeur ajoutée, c'est-à-dire les performances du Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l'Insertion Professionnelle et de les montrer. Cela nécessite donc, au préalable, la détermination des éléments sur lesquels la performance des structures sera appréciée. C'est dans ce sens que les valeurs cardinales de la vision peuvent constituer le socle de cette performance.